Le point sur l’épilation définitive

10 avr


Mon article sur l’épilation définitive au laser remonte à 2 ans déjà (le relire) pourtant je reçois encore beaucoup de questions à ce sujet, je me suis donc dit qu’un petit point serait le bienvenu.


J’ai terminé mes séances l’hiver dernier, il aura donc fallu compter 1 an de « traitement » et pas moins de 9 séances. Cela peut paraitre beaucoup mais ça dépend surtout de plusieurs paramètres (pilosité, couleur des poils/pigmentation de la peau, zone à traiter, etc). Et, ce mois-ci, j’ai fait une séance de retouche sur la zone du maillot. C’est donc avec le recul que j’ai sur cette technique du laser que je vais m’efforcer de répondre à la plupart des questions qui reviennent le plus souvent.


Je ne reviens pas sur l’explication de la technique en elle-même, j’avais tout expliqué dans mon premier article. Les questions qu’on me pose le plus souvent (et il y aura forcément certainement quelques redites) :


Est-ce que ça fait mal ? ✚ Oui ! On ne va pas se mentir ça fait mal oui. On peut faire ses séances avec ou sans crème anesthésiante et donc décider de souffrir ou pas. Les premières séances sont facilement faisables sans crème anesthésiante mais plus on avance dans le traitement plus l’intensité du laser augmente.


Ca coûte cher ? ✚ Ca représente un investissement c’est certain oui mais sincèrement, quand on voit les dépenses que peuvent représenter les techniques d’épilation classiques (en instituts, appareils, produits, etc) mais aussi l’énergie et les contraintes (de temps entre autres) que ça demande, je peux vous assurer que le ratio est vite fait. En gros, ça vaut le coup !


Et alors tes poils ne repoussent plus du tout ? ✚ En un an mes poils n’ont pas du tout repoussé non, je ne m’épile plus du tout au niveau des zones traitées. Plus haut j’évoquais une retouche récente sur le maillot qui s’explique par un arrêt de ma pilule alors que j’étais en plein traitement, ce qui a quelque peu chamboulé mon cycle pileux. Hormis cette petite retouche je peux dire que ces zones sont traitées. Je vais d’ailleurs passer aux demi-jambes.


Ca laisse des traces ? ✚ Apparemment chaque peau réagit différemment. Pour ma part rien à déclarer mais le dermato m’a expliqué que certaines patientes pouvaient garder quelques rougeurs voire des traces de brûlure (légères). Après chaque séance on applique de la Biafine, ce n’est pas pour rien.


Ca marche sur les peaux noires/métisses ? ✚ Oui ! En tout cas le centre où je vais utilise 2 types de lasers médicaux dont un qui est adapté à ce type de peau (toute les explications ici).


Quelles est la différence entre l’épilation définitive au laser et l’épilation à la lumière pulsée ? ✚ Pour répondre à cette question je ne vais dire que ce que j’en sais. Tout d’abord, la grande différence c’est que l’épilation au laser est réalisée par ou sous la coupe d’un dermatologue alors que l’épilation à la lumière pulsée est faite soit par une personne non professionnelle dans un centre de beauté soit chez soi avec une machine qu’on aura achetée. De plus, les résultats sont plus convaincants avec le laser qu’avec la lumière pulsée dont les résultats sont plutôt très approximatifs même si la douleur n’est pas la même (on n’a pas du tout mal avec la lumière pulsée).  Enfin, contrairement au laser, l’épilation à la lumière pulsée n’est pas possible sur les peaux noires et métisses. Il y a certainement d’autres différences mais je ne les connais pas.


Voilà, je pense avoir fait le tour des questions qu’on me pose régulièrement. Si vous avez ds questions n’hésitez pas à me les poser en commentaire j’y répondrai avec plaisir.

J’avais donné l’adresse de l’endroit où je vais dans mon dernier article, n’hésitez pas à jeter un œil.


Je vous embrasse


19 Responses to “Le point sur l’épilation définitive”

  1. Mélanie 10 avril 2014 at 15 h 07 min #

    Bonjour Marie,

    Ravie de lire ton article sur l’épilation au laser, ca me permet de comparer avec l’épilation à la lumière pulsée. J’ai suivi un « traitement » de huit séances il y’a deux ans déjà et je peux t’assurer que ça fait mal ! La sensation d’une élastique qu’on fait claquer sur la peau à chaque flash. Personnellement j’ai également connu une période de repousse depuis à cause d’un changement de pilule mais je n’ai pas souhaité renouveler l’expérience car avec le recul je m’inquiète de l’impact de ces techniques sur ma santé, notamment sur l’appareil génital pour la zone du maillot …
    C’est mon expérience personnelle mais j’aime beaucoup c’est article qui permettent d’échanger sur un sujet :).

    Au prochain article ! Bisous

  2. -emma- 10 avril 2014 at 20 h 06 min #

    C’est bon à savoir ! J’pensais que l’épilation au laser ne fonctionait pas du tout sur les poils blonds.

  3. Cedricinthecity 10 avril 2014 at 21 h 45 min #

    Je n’ose pas imaginer pour un homme :)

  4. Faust'in 10 avril 2014 at 21 h 45 min #

    Perso je vais essayer la lumière pulsée l’hiver prochain. 2 amies sur 3 ont eu des problèmes de rougeur justement. Alors je sais que ça ne veut pas dire que j’en aurait, mais ça me refroidi un peu. Après je n’ai pas vraiment de poil et ils sont blonds. Juste que j’en ai un peu plus sur les cuisse depuis ma grossesse. Mais merci pour ton article en tout cas.

  5. prettylittletruth 10 avril 2014 at 23 h 06 min #

    Merci pour ton article, je pense me lancer justement! Tu me conseilles d’attendre l’hiver prochain ou de el faire dès maintenant? :)

  6. Medilaser 14 avril 2014 at 12 h 31 min #

    Bonjour

    Merci pour ces réponses claires. J’ajouterai seulement que l’épilation au laser peut éliminer jusqu’à 90% des poils. Le traitement terminé, on ne risque pas d’avoir des repousses sauf en cas de bouleversement hormonal.

  7. Djahann 20 avril 2014 at 7 h 49 min #

    Très intéressant. Dommage que ça coûte si cher (même si effectivement ramené à tous les avantages ça reste intéressant !)

  8. Marie 30 avril 2014 at 1 h 47 min #

    @Mélanie : merci pour ton commentaire :) Pour ma part j’ai testé la lumière pulsée sur les jambes et je n’ai pas eu mal, j’ai eu de la chance alors :) Concernant les risques du laser sur l’appareil génital je dois avouer que moi aussi je me suis questionnée sur le sujet mais après recherches mes doutes se sont envolés. Bisous

  9. Marie 30 avril 2014 at 1 h 48 min #

    @-emma- : s’ils sont trop blonds et trop fins alors non cela ne fonctionnera pas. C’est le cas sur mes cuisses, du coup ils ne veulent pas me le faire.

  10. Marie 30 avril 2014 at 1 h 49 min #

    @Cedricinthecity : beaucoup d’hommes y vont pour faire la barbe, le torse, etc. J’en croise beaucoup quand je vais à mes rdv ;)

  11. Marie 30 avril 2014 at 1 h 50 min #

    @Faust’in : les rougeurs ne restent que peu de temps. Et « soignées » avec de la Biafine (comme pour un simple coup de soleil, alors tu verras qu’elles disparaissent très vite :)

  12. Marie 30 avril 2014 at 1 h 51 min #

    @prettylittletruth : je te conseille d’attendre la rentrée surtout si tu pars au soleil car le laser n’est pas possible sur peau bronzée.

  13. Marie 30 avril 2014 at 1 h 51 min #

    @Medilaser : merci pour cette info.

  14. Marie 30 avril 2014 at 1 h 52 min #

    @Djahann : sincèrement l’investissement est très vite amorti :)

  15. Somadeup 12 juin 2014 at 12 h 28 min #

    Coucou Marie,

    Ayant été épilée au laser sur les aisselles et le maillot, je me permets de rajouter quelque chose sur la douleur. Certes la crème anesthésiante l’atténue, mais elle rend aussi moins efficace le laser ! Si on utilise une crème, il faut donc s’attendre à ce que les poils reviennent plus et donc à faire plus de séances.

    Personnellement je trouve que ce n’est pas si douloureux que ça. Sur les aisselles, je trouve la douleur beaucoup plus faible que celle de l’épilation à la cire, limite je m’endors^^ Pour le maillot c’est sur que c’est douloureux (d’autant que j’ai fait intégral), mais c’est à peu près égal à la douleur de la cire selon moi. Pour donner un autre point de comparaison : je suis tatouée sur tout le côté du torse et la douleur était là aussi plus forte.

    Sinon ça a bien marché aussi sur moi :)

  16. Hortense 25 octobre 2014 at 14 h 05 min #

    Bonjour,

    Je suis tentée par l’épilation laser et j’aurais une question concernant la période estivale : j’aimerais partir au soleil l’été prochain (voyage de noces !!!) mais j’ai lu qu’il ne fallait pas s’exposer au soleil pendant toute la durée du traitement … Donc si je fais les cuisses … 2 ans sans soleil ?!?!? :-(((. Comment as-tu fait ? Peut-on commencer le traitement puis arrêter pendant 6 mois et reprendre ensuite ?
    Merci !

  17. Marie 26 octobre 2014 at 0 h 36 min #

    @Hortense : effectivement on ne peut pas exposer les zones traitées pendant toute la durée du traitement au laser. Pour ma part je n’ai pas eu ce problème car je n’ai fait que des zones cachées (maillot et aisselles) et donc pas exposées au soleil. Je peux te conseiller de mettre énormément d’écran total sur tes cuisses pour ne pas bronzer, c’est ce qu’avait fait une copine sur ses jambes et ça avait fonctionné. Par contre je ne saurai te dire si on peut arrêter le traitement 6 mois pour reprendre après. je te conseille de contacter le centre où tu feras tes séances qui te répondra. Je sais que là où je vais ils sont très pro et prennent le temps de répondre aux questions même par téléphone. Bon week end :)

  18. Marine 21 mars 2017 at 17 h 10 min #

    Bonjour,
    Je sais que ce post date mais justement, je voulais avoir un retour de l’évolution de cette épilation définitive sur poils blonds… Est-elle vraiment définitive des années après ou bien quelques poils ont repoussés ?
    Merci par avance,
    Bonne journée !

  19. Marie 10 avril 2017 at 15 h 29 min #

    @Marine : il faut prévoir une petite retouche au bout de 5 ans à peu près. Cela fait 6 ans pour moi et justement je vais y retourner car ça a un peu repoussé au niveau du maillot.

Leave a Reply