Pop in… Risoul !

30 avr

Pop in the City Risoul

 

Il y a quelques semaines je grimpais dans un train, direction Risoul, petite station de ski située au coeur des Alpes du Sud à 1850m d’altitude. Objectif : participer à Pop in the City, le seul raid 100% féminin se déroulant dans différentes villes d’Europe. Ca ressemble à s’y méprendre à Pékin Express sauf qu’on n’est qu’entre filles. Après Porto, Aix en Provence, Bologne, Utrecht ou encore Nice, c’est donc à Risoul que les Popeuses avaient rendez-vous pour disputer les épreuves composant le Pop in the City du 28 mars dernier. J’y étais et J’AI KIFFÉ !

 

La course était prévue le samedi mais je suis arrivée à la station la veille histoire de me poser et d’être en forme pour la journée de folie qui m’attendait le lendemain. Pour participer à Pop in the City il faut impérativement s’inscrire à 2 mais pour ma part je n’avais pas de binôme, ce n’est que le lendemain que j’ai fait la connaissance de Stéphanie, 30 minutes avant le départ de la course. J’étais hyper stressée à l’idée d’être en duo avec quelqu’un avec qui ça ne collerait pas mais au final… BONHEUR ! Stéphanie est comme moi, c’est une fonceuse, elle est speed et surtout elle est À FOND ! On s’est entendu à merveille.

 

Pop in the City, comment ça se passe ?

Le raid dure toute la journée. N’importe quelle femme peut y participer à condition d’avoir au moins 18 ans et d’avoir une bonne condition physique. Munies d’une carte et d’un road book on s’élance vers une série d’épreuves parmi les 5 thèmes suivants : sport, extrême, solidarité, art et culture. Tyrolienne, construction d’un igloo, ski de fond, course en chiens de traîneau, fabrication d’un baume à l’Arnica, descente en luge sur rail, sauvetage en rappel, scène d’improvisation théâtrale, c’est assez physique si on a envie de gagner et qu’on se donne à fond mais on peut très bien jouer la carte de la touriste en goguette hein, chacune y voit son intérêt. On a le droit de demander de l’aide aux habitants pour avancer plus vite (avec Stéphanie on a fait les yeux doux à tous les conducteurs de motoneige mais on a fait un fiasco haha), résoudre une énigme, s’orienter.

la course se termine par un pot et, pour celles qui le souhaitent, par une super soirée avec toutes les Popeuses pour la remise des prix, dîner et danser jusqu’au bout de la nuit.

 

Combien ça coûte ?

160 euros pour la course uniquement, 195 euros pour la course + la soirée.

A cela pensez qu’il faut rajouter les frais supplémentaires (l’hébergement si vous souhaitez dormir sur place comme je l’ai fait et le transport).

Je vous conseille de participer à la soirée, déjà parce que c’est l’idéal pour clôturer cette super journée mais aussi parce qu’on a fait de super rencontres durant la course et c’est génial de relâcher la pression tous ensemble en dansant. Malgré la fatigue j’ai fait la fête comme une folle jusqu’à 4h du mat’ avec Slanelle, ça nous fait des souvenirs de dingue !

 

Où et quand auront lieu les prochaines courses de Pop in the City ?

Deux autres éditions auront lieu cette année : le 27 juin à Nantes et le 26 septembre à Bruxelles. Les inscriptions pour le Pop in Nantes sont d’ores et déjà ouvertes et pour participer à l’édition de Bruxelles les inscriptions se feront à partir du 28 avril 2015.

 

Pop In the City – Risoul 2015 : l’Intégrale from Pop In the City on Vimeo.

Pop in the City Risoul

Pop in the City Risoul

Pop in the City Risoul

 

 

Quelques mots sur Risoul également car j’ai beaucoup aimé cette station. Les Risoulins (habitants comme professionnels) sont tous adorables et hyper souriants. J’ai quelques bonnes adresses à partager avec vous, on ne sait jamais si vous y aller un jour.

Où manger ?

L’Extra – C’est le seul et unique resto de la station que j’ai testé mais punaise que c’était bon ! J’ai pris une raclette, c’était délicieux. Il parait que les desserts sont fabuleux, je n’ai pas pu les goûter mais j’imagine qu’ils sont comme le reste : divins.

Le Tetras – il se situe en haut des pistes, c’est magnifique ! Pour ma part j’y ai pris le petit déjeuner avant le grand départ pour la course, la vue est superbe, il y a une grande terrasse et même un DJ qui mixe dehors l’après-midi.

Où dormir ?

Comme pour toutes stations de ski il est possible de louer des appartements pour toute la durée de votre séjour. Pour ma part, celui que j’ai occupé était prévu pour 4 personnes, il était très bien agencé et m’offrait une jolie vue sur la montagne.

 

Pop in the City Risoul

Pop in the City Risoul

photo : Slanelle

Pop in the City Risoul

Pop in the City Risoul

Pop in the City Risoul

Pop in the City Risoul

Pop in the City Risoul

Pop in the City Risoul

Pop in the City Risoul

Pop in the City Risoul

Pop in the City Risoul

 

 

 

Ma tenue de Popeuse : Pantalon et veste, Napapijri – Bonnet, Cabaïa (offert par la marque le jour de mon arrivée) – Bottes, Moon Boots

 

Ce week end est une des plus belles expériences que j’aie pu vivre en 8 ans grâce à mon blog ! Tout était absolument parfait, de l’accueil à l’ambiance en passant évidemment par la longue journée de course que j’ai adoré. Mille mercis à la team Pop in the City et plus spécialement à Maëva et à Clémentine pour l’invitation et pour l’organisation au top, à Stéphanie ma super binôme de choc, à Cabaïa, à Herborist (merci pour tous les produits) et à toute la station de Risoul pour son accueil et sa gentillesse ❤

 

Pop in the City

Pour vous inscrire aux prochaines éditions c’est par là

Plus d’infos sur la newsletter et sur la page Facebook

 

Bisous !

10 Responses to “Pop in… Risoul !”

  1. Béatrice 30 avril 2015 at 7 h 50 min #

    Le concept est géant! J’ai adoré suivre l’édition à laquelle tu as participé, tu as eu l’air de vraiment t’éclater!
    J’ai bien envie de me trouver une binôme pour Bruxelles moi… A réfléchir très sérieusement en tout cas ;-))

  2. Capitaine Rémi 30 avril 2015 at 7 h 59 min #

    « Ce week end est une des plus belles expériences que j’aie pu vivre en 8 ans grâce à mon blog ! »
    C’est ce genre de commentaire qui doit faire kiffer les organisatrices !!!!

  3. Sabine My skinny It blog 30 avril 2015 at 9 h 43 min #

    Yeaaah quelle expérience génial, merci de l’avoir partagée avec nous ! Et bravo parce que ça ne semble pas si facile que ça.. et ça prouve bien qu’il est possible d’être girly et sportive ! ;)
    C’est le genre de raid façon Pékin Express que j’aurais adoré faire… surtout maintenant que j’ai renoué avec la neige !! Ah ah
    Vivement les aventures du prochain alors…
    Bisous jolie Marie :*

  4. Sabine My skinny It blog 30 avril 2015 at 9 h 44 min #

    oups… *géniale !!! ;)

  5. prettylittletruth 30 avril 2015 at 10 h 00 min #

    C’est vraiment super ce concept de Pop in, je vais tester, c’est sur :)

  6. Marie 30 avril 2015 at 14 h 08 min #

    @Béatrice : c’est géant comme expérience ! J’ai vraiment adoré ! Je t’encourage à faire Bruxelles si ça te tente :)

  7. Marie 30 avril 2015 at 14 h 08 min #

    @Capitiane Rémi : je n’ai pas manqué de leur dire plusieurs fois tant j’ai aimé :)

  8. Marie 30 avril 2015 at 14 h 09 min #

    @Sabine my skinny it blog : mais l n’y a pas que la neige, tente une des prochaines versions « urbaines » ! Tu verras c’est vraiment canon ! ;)

  9. Marie 30 avril 2015 at 14 h 11 min #

    @prettylittletruth : Génial ! Tu verras c’est super !

Trackbacks and Pingbacks

  1. Pop in the City… à Bruxelles | Les chroniques d'une blonde - 13 octobre 2015

    […] sur Facebook, il y a quelques jours je suis allée à Bruxelles pour participer à Pop in the City. Souvenez-vous, il y a 5 mois je participais à l’édition qui se déroulait à Risoul et j’avais […]

Leave a Reply