Re-devenir moi. En mieux.

31 déc

Beyoncé


Il y a un truc assez agaçant avec la trentaine, en plus de compter un peu plus de rides au coin des yeux (ouais tu parles, y a rien du tout mais on les voit) et d’avoir un âge qui commence par le chiffre 3 je veux dire, c’est que le moindre petit kilo pris reste. Il RESTE. Vous savez ces 3-4 kilos qu’on prend tous les ans parce qu’on s’est enfilé trop de trucs bourrés de gras (c’est tellement bon) et qu’on reperd très vite au cours de l’année (aaaah chère insouciance), eh ben ceux-là s’aggrippent une fois qu’on a 30 ans. J’en étais là donc, à regarder mes petits kilos qui étaient restés sur mon ventre et mes hanches. Bien sûr ces quelques kilos n’étaient pas catastrophiques et je pouvais les expliquer mais je n’étais pas habituée à cohabiter avec eux.

Il y a l’âge qui avance donc mais ça on ne peut rien y faire, il y a les petits tracas du quotidien, le boulot qui prend la tête, la rupture qui met au plus bas (et là, soit on se laisse mourir de faim soit on mange pour 4, j’avais choisi la première solution mais malheureusement mon état de stress n’avait pas été une vraie aide sur ce coup-là), l’arrêt du sport parce qu’on n’a plus envie, plus la force, les trucs pas chouettes de la vie, puis un jour ça va mieux, tout rentre dans l’ordre, on s’est battu pour, et on en est là, à contempler le massacre (ooooh ça va, j’exagère peut-être un peu mais croyez-moi qu’ils m’emm****** mes petits kilos en trop).


Je n’ai jamais mal mangé et encore moins gras, j’avais même modifié quelques trucs dans mon alimentation (genre le bol de lait du matin avec les Chocapic, basta !). Je n’avais pas eu à changer de taille de vêtements (non, là je n’aurai pas supporté), j’étais juste un peu plus serrée dans mon jean et moins à l’aise en sous-vêtements. Le genre de truc tout à fait banal me direz-vous et rien d’irrémédiable mais quand même.

J’avais repris le sport (moins intensément parce que mes priorités avaient heureusement changé et parce que 13 heures par semaine c’était beaucoup trop (!) – mon côté extrémiste et passionnée que voulez-vous) et ça faisait quelques semaines que je montrais à mon chéri des exercices que je pourrai faire à la maison « en plus », j’avais même acheté un tapis et quelques autres « trucs » pour bosser sur mes petits complexes, je lui avais proposé d’aller courir et je lui montrais les vidéos « abdos en 8 minutes » sur Youtube, je savais que j’avais les capacités pour le faire (largement étant donné que j’ai toujours été très sportive) et ça ne me faisait pas peur mais je restais là à m’inspecter sous toutes les coutures et à m’insulter. Je sais très bien qu’on n’est jamais un bon juge pour soi-même et que je ne suis pas tendre à mon égard. Je me rends compte aussi, quand je prends le temps de poser un regard sur tout ça, que moins on est gentil avec soi plus on est malheureux. Je ne compte plus les fois où j’ai pleuré devant mon armoire persuadée que j’étais pas assez jolie, mon chéri totalement impuissant et essayant de me réconforter. Mais où était passée ma p***** de confiance en moi ?! Moi qui ai toujours été cool et « stable » je ne me reconnaissais pas.

Pour que ça bouge j’attendais d’avoir le déclic. Moi qui ne m’étais jamais préoccupée de ce genre de choses par le passé, voilà que j’étais complètement obsedée par un corps qui n’était pas le mien. Je n’étais pas prête à sacrifier mes petits plaisirs de la vie (genre le dessert à la fin de chaque repas ou l’apéro en amoureux) pour ressembler à la Marie que j’aurai vraiment aimé être (redevenir), une de ces filles hyper bien gaulées, hyper fines et le sourire ultra bright. J’étais juste sur le chemin. En attendant je bavais devant la perfection, la perfection que renvoie Instagram, Pinterest et toutes les belles photos que j’avale au kilomètre tous les jours.


Bien sûr tout ça ne s’arrête pas là, la suite au prochain épisode si vous le voulez bien.


J’espère que ce billet un peu plus perso que ceux que vous avez l’habitude de lire ici vous aura plu, n’hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires, je tenais juste à partager ça avec vous, peut-être que ça vous parle à vous aussi. J’ai effacé et réécrit ces lignes plusieurs fois, estimant que je me livrais probablement trop, ce que je déteste faire, même avec mes amis ou ma famille dans la vie de tous les jours.


Je vous embrasse bien fort et vous souhaite de passer un super jour de l’an !


*La photo qui illustre cet article n’a rien à voir avec le propos, je trouve juste Beyoncé très belle dessus.


22 Responses to “Re-devenir moi. En mieux.”

  1. kryss tell 31 décembre 2014 at 10 h 02 min #

    Hâte de lire la suite :)

  2. MarieC 31 décembre 2014 at 10 h 29 min #

    J’aime beaucoup, je pense que cet article parle à de nombreuses femmes. Hâte de lire la suite

  3. Mythily Geekette Cuisine 31 décembre 2014 at 10 h 30 min #

    A 25 ou 30 ans même combat ! Merci de t’être livrée ici même, cela fait du bien de voir que tu es comme nous, une fille avec ses problèmes

  4. Hoaraucathy 31 décembre 2014 at 10 h 34 min #

    j ai adorais lire cet article ‘un peu plus perso ‘ contrairement à tes autres articles . Je voulais te dire que je prend toujours du plaisir à lire ton blog , ( ça me fait une petite pause dans la journée ) certes je n’ai que 17ans mais bon j’adore ton blog toujours très intéressant . Je te souhaite une bonne année 2015

  5. Aurore 31 décembre 2014 at 10 h 40 min #

    Je me retrouve dans ton billet, mais pour moi, ce n’est pas la trentaine, mais l’après grossesse… Où est donc passé ce corps d’avant que tu ne retrouveras jamais, plus très ferme, des marques sur la peau que la Bi-oil et egyptian magic n’arrivent pas à estomper, la récupération post-accouchement qui est (bcp) trop longue, le peu de temps qu’il nous reste pour nous bichonner… Et quand on a le malheur de regarder les « stars » qui défilent en parfaite forme quelques semaines après un accouchement, on se dit qu’il doit avoir un truc…

  6. Brabant Anne 31 décembre 2014 at 10 h 43 min #

    A 42 tout pareil en pire

  7. Mes petits secrets beauté 31 décembre 2014 at 11 h 00 min #

    J’aime beaucoup ton article. Je n’ai pas 30 ans mais je viens d’être maman ! J’ai hâte de faire partir ces kilos de grossesse qui font que je suis moins à l’aise avec mon corps !

    Bonne journée
    Astrid

  8. Lol...ita 31 décembre 2014 at 11 h 00 min #

    Un sport intense : la boxe.
    Et je connais un excellent professeur.

  9. Cecile 31 décembre 2014 at 11 h 25 min #

    J’ai aussi beaucoup aimé cet article. J’ai aimé en apprendre plus sur toi. Voir que on est tte pareil, fait du bien … La perfection est inateniable … Et c’est ça qui est dur! Car quand on te regarde … Tu es au top du top! Je sais qu’un compliment ne changera pas ta pensée mais ça te fera sourire … Et c’est le bon début !

    Gros bisous et bon dernier jour 2014 ;-)

  10. laure 31 décembre 2014 at 11 h 53 min #

    merci pour cet article Marie.
    c’est exactement ce que je vis en ce moment. ces fichus 5 kg qui ne changent pas la face du monde, dont je m’en serai foutue il y a un ou deux ans… mais qui me bouffent exagérément passée 30.
    l’envie de m’améliorer qui tourne à l’obsession passive alors que je ne suis pas une grande complexée. la phrase en boucle « on ne peut pas être et avoir été » qui sape le moral…
    M**** ils sont où ma p***** d’acceptation de soi, mon regard bienveillant sur mes rondeurs de gourmandise et ma confiance en moi? Je croyais qu’en vieillissant on était plus mature, plus détachée de ce genre de futilité.
    Bon, au moins je sais que je ne suis pas seule dans ce cas maintenant ^^
    Bon réveillon à toutes!

  11. Amandine 31 décembre 2014 at 11 h 54 min #

    Comme Je me retrouve dedans mais Avé. 10 kilos de trop du à ma première grossesse car la deuxième ne m à rien laissé à part un petit bedou encore un peu mou…..il est dur de perdre ces kilos et de vivre dans un corps qui n est pas « le sien »j espère que 2015 me permettra de perdre au moins 7-8 kilos…. et toi les 3-4G un tu veux perdré.

  12. Elodie-cosmetoblog 31 décembre 2014 at 12 h 21 min #

    Je ne commente jamais , mais là impossible de faire autrement : je suis sidérée de voir qu’une fille canonissime comme toi puisse vouloir changer . Tu es au top Marie , avec 3 kilos de plus ou 3 de moins ! Bisous

  13. Claire7799 31 décembre 2014 at 12 h 41 min #

    Un petit mot car j’aime beaucoup cet article plus perso et je m’y retrouve! Comme toi, je n’ai pas changé de taille de vêtement mais c’est 3 kilos de plus, j’aimerais bien les reperdre!!

  14. gaelle R 31 décembre 2014 at 14 h 23 min #

    Je me retrouve aussi dans ton billet, et curieuse de savoir la suite
    Après le décès de ma mère, j’avais pris sans m’en aperçevoir, 10 kilos en grignotant seulement un peu plus, augmentant un peu plus mes quantités, peut être parce que j’avais besoin de me remplir, et arrêt obligatoire du sport due à un petit problème de cheville.
    J’avais due mal à me retrouver, être féminine.C’est revenue un peu, reste ces fameux 2 kilos à perdre (et avec les fêtes, c’est dur, on verra après),mais je suis fière d’y être arrivée, au prix d’efforts qui ont payés (et maintenant je suis redevenue accro au sport,)
    Je te souhaite un bon réveillon et tout pleins de belles choses, et à l’année prochaine pour les voeux

  15. Françoise salmon 31 décembre 2014 at 15 h 37 min #

    bien sûr que ce billet me parle… Depuis 11 ans en fait ! Eh oui, hihi, j’ai déjà 46 balais moi ! A 35 ans je me trouvais au top à tous niveaux puis d’années en années, de coups durs en coups durs mais aussi par lassitude un peu et manque de niak après une grosse journée de boulot puis une grosse semaine… On en fait chaque fous un tit peu moins, un tit peu moins sérieusement et c’est le Bordel ! Comme toi je bave devant ttes les jeunes et jolies filles de la toile qui bien sûr n’ont que la moitié de mon âge et d’autres fois, qd je retombe sur une copine de classe p.ex., je me dis que je suis encore vachement pas mal du tout !!! Bref, le tout est de garder les pieds sur terre, de faire un min de soins et d’efforts et puis de se dire qu’une femme épanouie et bien dans sa peau (ce que je be suis pas) c’est là qu’est la vraie beauté… Et que donc le travail est avant tt psychologique !!!
    Un magnifique réveillon a toi ma belle et plein de jolies choses pour 2015. Bises de Belgique

  16. leblogbeautedemarinette 31 décembre 2014 at 15 h 45 min #

    Super article, je crois qu’on comprends toute ça !je crois que a un moment il faut choisir entre les petits plaisirs et la ligne! moi j’ai vraiment l’impression que depuis des années ce qu’on mange nous arrange pas j’ai dit adieu a mon corps de rêve mais je suis trop gourmande!! bisous

  17. Elodie* 31 décembre 2014 at 18 h 57 min #

    Merci pour cet article Marie, moi aussi j’ai la trentaine et mon poids a toujours été un problème pour moi, c’est clair qu’à 20 ans, en faisant attention quelques jours on peut perdre rapidement 2-3 kilos superflus, mais à 30 ans c’est beaucoup plus laborieux ! Comble de malchance, quand je prends un kilo c’est dans les fesses, et quand j’en perds un c’est de la poitrine ! En tout cas je tiens à dire que je te trouve très joli, merci pour ton blog que je suis depuis un moment déjà et qui me donne plein d’idées ! Tu es proche de tes et c’est particulièrement ce que j’apprécie. Bisous

  18. chacha 1 janvier 2015 at 12 h 10 min #

    Coucou :)

    Et bien moi j’adore ce genre de billet alors merci :)
    Je crois que beaucoup s’y reconnaissent, comme tu l’as si bien dit nous devons retrouver cette putain de confiance en soi :)

    Alors même combat pour moi, je suis impatience de lire la suite
    Gros bisous <3

  19. mme-beaute 2 janvier 2015 at 11 h 49 min #

    <3 <3 <3 c'est tout !

  20. Juju Vovo 4 janvier 2015 at 22 h 14 min #

    Bonsoir Marie,

    Voici un article touchant. L’image qu’on se renvoie n’est pas toujours objective.
    Et c’est pour ça que servent notre famille et nos amis : à trouver le juste milieu et à nous épauler dans ces moments difficiles.

    Je t’embrasse !!!

  21. Anne G. 25 janvier 2015 at 21 h 18 min #

    Coucou ma jolie,
    Je te remercie pour cet article qui nous permet de mieux te connaitre.
    J’ai pris 6 kg suite à mon divorce et la perte de mon emploi.
    Voilà trois ans que ça ne va pas fort et j’ai tendance à compenser à coups de Haribo, fromage et pâtisserie maison.
    Faire de la pâtisserie me détend et il faut bien ensuite manger ces gâteaux. Je n’y peux rien.
    Trêve de plaisanterie, les petits kilos s’accumulent insidieusement mais rapidement et il faut alors faire de gros efforts et on manque parfois d’énergie.
    D’accepter comme ça !? Il n’y a pas moyen.
    Mes vêtements me disent : attention, tu saucissonnes, boudines et autres délicieux synonymes.
    Bref, je me prends en mains dès demain et je me motive !
    Je te souhaite une belle soirée.
    Au plaisir de te lire …

  22. Sabine My skinny It blog 1 février 2015 at 8 h 07 min #

    Bilan 2014:
    Moi aussi je crois que je les vois ces premières petites rides soit disant invisibles depuis le cap des (1)30 ans… et ces minis rondeurs en trop… pfff

    On est toutes un peu Marie et quelque part ça me rassure presque, c’est plutôt chouette ! <3

    Résolution 2015 :
    Être la même en mieux ??! (parce que même si tout le monde me dit «mais tu es bien comme tu es !», j'ai quand même envie de faire mieux !!) ;)

Leave a Reply