Retour du cowash/no poo

14 sept

cheveux bouclés méthode cowash

 

Hello par ici !

Petit update cheveux wavy/bouclés, ça fait longtemps. Ou pas. Je ne sais plus trop en fait, mais il y a du changement par ici depuis quelques mois, ça valait bien un petit article. Je me suis remise à la technique du cowash (qui est apparemment la nouvelle appellation du no poo dont je vous parlais à l’époque), c’est-à-dire que je ne réutilise plus que de l’après-shampoing pour laver mes cheveux. Je me suis souvenue à quel point j’aimais mes boucles avec cette méthode. Je ne sais même plus pourquoi je l’avais arrêtée d’ailleurs… sûrement des shampoings reçus pour tests et des mauvaises habitudes qui s’installent dans mes routines. Qu’est-ce que j’ai été bête ! Quand je vois les boucles que j’ai maintenant, je me dis mais p***** quelle perte de temps ! Bref, le no poo/cowash est de retour, c’est bien tout ce qui compte.

 

No poo, cowash ? Quoiqu’il advienne, ces 2 termes renvoient à l’idée de laver ses cheveux sans shampoing : cowash étant la contraction en anglais de conditionner washing et no poo, celle de no shampoo. Comme je vous l’écrivais il y a quelques années, et pour vous redonner les grandes lignes de la méthode no poo/cowash, « cette technique du no-poo a été décrite par Lorraine Massey dans son livre « Curly Girl ». Cette coiffeuse New-Yorkaise s’est en effet rendue compte que les cheveux bouclés, frisés et crépus étant des cheveux généralement secs avaient tout intérêt à se laver les cheveux avec seulement de l’après-shampoing (sans silicone ni SLS donc). Contenant lui aussi des agents lavants il est toutefois beaucoup moins décapant que le shampoing. Le no-poo c’est donc tout simplement ne plus du tout  utiliser de shampoing. Maintenant il existe même des soins spécifiques pour le cowash, ils sont conçus exprès et contiennent des agents lavants très doux. Idéal pour celles qui ne sont pas à l’aise avec l’idée qu’on peut se laver les cheveux avec de l’après-shampoing. Une fois tous les 3 lavages j’utilise le scrub Les Secrets de Loly pour éliminer les accumulations de produits.

 

Si vous galérez avec vos boucles (quelque soit leur type), sachez qu’on passe TOUTES par là ! Ne désespérez pas. Faites des essais, vous n’avez rien à perdre, au contraire. Moi, pour ma part, j’ai lissé mes cheveux quasiment toute ma vie, c’était ça ou je me retrouvais  avec une touffe mousseuse informe que je ne pouvais décemment pas laisser « comme ça ». Je n’avais pas vraiment des boucles mais en même temps mes cheveux n’étaient pas lisses/souples. C’était de la mousse, oui c’est ça ! Tout ça pour vous dire les filles que vous pouvez forcément faire quelque chose de vos cheveux. En tout cas ça vaut le coup d’essayer. Je m’y suis mise en 2013 et pour moi, la méthode du no poo/cowash a été une révélation et plus j’avance plus j’aime mes cheveux. J’arrive à avoir du volume, des boucles avec une belle définition, une belle forme, etc.

 

Les produits que j’ai utilisés

En réalité une routine cheveux n’est pas efficace à vie malheureusement, on est obligée d’en changer dès qu’on voit que nos cheveux changent, qu’ils se placent mal, qu’ils sont mous, etc. A ce moment-là on repart pour une période de recherche assez casse-tête.

– après-shampoing Hair Food Banane Garnier pour le lavage

– de la mousse Frizz Ease Boucles Couture John Frieda

– une noisette de Quick Styling Gel Dark and Lovely (acheté dans une épicerie asiatique)

– un tout petit peu de Kurl Nectar Les Secrets de Loly

Tout ça est appliqué sur cheveux trempés mais ça je vous en reparle vite. C’est une technique que j’ai apprise grâce à Devacurl et ça a changé ma vie, clairement.

 

Les prochains articles dédiés aux cheveux bouclés porteront sur quelques techniques spécial volume et définition des boucles que je teste depuis quelques mois et que j’apprécie beaucoup : le clipping et le plopping.

 

Bisous

 

No comments yet

Leave a Reply