Je ne bois pas de champagne

19 déc

J’hésite à écrire ce post depuis.. ouais au moins touuuut ça ! Bref, depuis un bon bout de temps, vous l’aurez compris. J’ai très envie d’aborder avec vous des sujets un peu plus perso – voire très perso pour le coup – mais la peur d’être jugée, ne pas savoir qui me lit, la crainte qu’on me perce à jour… Et puis tant pis, j’espère que les échanges se feront dans les commentaires et surtout qu’ils seront bienveillants.

Or donc je ne bois pas de champagne. Je ne bois pas d’alcool du tout, ça c’est plus juste. Il y a toujours ce moment hyper gênant en soirée ou chez les copains où je dois dire que je préfère un verre de jus de fruits. Là, inévitablement, on commence à me charrier sur le fait que je ne bois pas, forcément je ne suis pas drôle et je ne sais pas m’amuser (qu’est-ce que ça m’agace ça !). Je pars du principe que je n’ai pas à me justifier sur la raison pour laquelle je ne bois pas d’alcool et pourquoi je fais un rejet total. Non, je ne suis pas enceinte ! Et ce n’est pas religieux non plus !

La cause est bien plus compliquée que ça. En tout cas on ne peut pas en parler comme ça, à n’importe qui, entre 2 « tchin-tchin » souriants. Moi j’ai honte, je n’en parle jamais. Je ne bois pas d’alcool parce que l’alcool m’a volé toute mon enfance. L’alool m’a brisée, moi et mes rêves de petite fille. Il m’a fait grandir beaucoup trop vite, voir des choses que je n’aurai pas dû voir, vivre des choses horribles que je ne souhaite à aucun enfant, pas même à cette petite peste qui me XXX

 

 

Mon père est mort un 21 décembre, depuis ce jour je n’ai plus jamais fait de sapin chez moi.

Comments are closed.